Les anciens de Spafax

La commémoration du jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La commémoration du jour

Message par Papyroutier le Mer 11 Nov - 6:01

roberto > a écrit:
Nous sommes le mercredi 11 novembre




11 novembre 1918 Un armistice met fin à la Grande Guerre



Lundi 11 novembre 1918, 11 heures : dans toute la France, les cloches sonnent à la volée.

Au front, les clairons bondissent sur les parapets et sonnent le « Cessez-le-Feu »,« Levez-vous », « Au Drapeau ».

La « Marseillaise » jaillit à pleins poumons des tranchées. Même soulagement en face, dans le camp allemand.

Pour la première fois depuis quatre ans, Français et Allemands peuvent se regarder sans s'entretuer.

Un armistice (arrêt des combats) a été conclu le matin entre les Alliés et l'Allemagne, dernière des Puissances Centrales à rendre les armes.

Il laisse derrière lui huit millions de morts et six millions de mutilés.

Les survivants ont perdu la foi dans les valeurs morales et spirituelles qui ont fait la grandeur et l'unité de l'Europe.

Mais ils veulent croire que cette guerre qui s'achève restera la dernière de l'Histoire, la « der des der »...


Commémoration du 11 novembre 1918






Ils avaient entre vingt et trente ans lorsque la mobilisation générale fut décrétée le 1eraoût 1914.

Célibataires, mariés, parfois pères de famille, viticulteurs, ouvriers agricoles, pour la plupart, ils vivaient et travaillaient à Vauvert et à Gallician.

Occupés par les travaux dans les vignes et les préparatifs de la fête votive, c’est avec surprise et consternation qu’ils reçurent les ordres de mobilisation

et de réquisition malgré la rumeur de guerre qui montait depuis quelques jours.

Dès le dimanche 2 août, ils prirent le chemin des casernes, portés par un même élan patriotique, persuadés qu’ils regagneraient vite leur village.

La guerre en décida autrement.

Les mots ne sont pas assez forts pour décrire les souffrances qu’ils endurèrent, les horreurs qu’ils vécurent.

Ceux qui revinrent des combats furent à jamais changés, à jamais marqués par leur longue et terrible épreuve.

Cent vingt d’entre eux laissèrent leur vie sur le front, morts au champ d’honneur. Fauchés dans la fleur de l’âge, ils ne revirent jamais leur foyer.

A la fin de la guerre, un vingtaine de corps fut rapatriée ; les autres sont restés sur les champs de bataille, dans les cimetières militaires établis dans les zones de combat,

ou n’ont jamais été retrouvés.

Chaque année, le 11 novembre, à Vauvert comme dans toutes les communes de France, on commémore l’armistice de 1918, la fin de la Première Guerre mondiale,

le sacrifice de millions de soldats morts pour la patrie. On honore leur mémoire et on rend hommage à leurs familles, mères, veuves, orphelins.

L’année 2014 fut celle du centenaire de la Première Guerre mondiale (1914-1918). Les commémorations se sont multipliées partout en France.


avatar
Papyroutier
Membre ayant bientôt tout compris
Membre ayant bientôt tout compris

Messages : 218
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 82
Localisation : F.25460 Etupes (Franche Comté)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.papyroutier.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum